Home / Les dernières actualités / Virginie : un nègre a le crâne broyé comme une pastèque lors de la chute de la statue d’un soldat sudiste

Virginie : un nègre a le crâne broyé comme une pastèque lors de la chute de la statue d’un soldat sudiste

Captain Harlock
Démocratie Participative
11 Juin 2020

L’iconoclasme négro-communiste est plus déchaîné que jamais mais, cette fois, les dieux sont intervenus. A Portsmouth, en Virginie, des bandes de nègres et de lopes blanches ont entrepris de détruire un monument érigé en mémoire des morts de la Confédération sudiste.

Tout avait bien commencé et la meute, chauffée à blanc par les médias juifs, procédait à son travail de destruction sous les vivats de la foule des insurgés.

Mais, vous le savez, les nègres étant des nègres, ce qui devait arriver arriva.

Un de ces cafres idiots a eu le crâne broyé par la chute de la statue d’un combattant sudiste. La violence du choc est visible sur les images.

Karma.

Il s’agit de ce nègre en t-shirt vert :

Ce vaillant soldat de la Confédération voulait emporter un dernier nègre avec lui avant de tomber au champ d’honneur. Gloire à lui.

Actuellement, le nègre est toujours vivant mais se trouve dans un état critique. A vous de me dire si on peut survivre avec la moitié du crâne arrachée.

Ce nègre va inévitablement crever. Cela entraînera une procédure pour homicide involontaire contre la bande de sous-hommes qui était occupée à détruire la statue.

On peut voir ces gauchistes passer de l’euphorie au bad trip en quelques secondes.

Ces crasseux sont tous sous stupéfiants, ce qui aggravera davantage leur dossier dans cette affaire. Par ailleurs, je ne compterais pas trop sur la bienveillance de la famille de ce négro pour ce qui concerne les dommages et intérêts. Le supplice de ces deux putes et du bamboula va être long, très long.

Franchement, détruire la vie de 2 nègres et de 2 lesbiennes en échange d’une statue, c’est une excellente affaire.

Commentez l’article sur EELB