Home / Les dernières actualités / Amsterdam : des dizaines de milliers de Blanches et de mâles beta se rassemblent pour vénérer le phallus surnaturel nègre

Amsterdam : des dizaines de milliers de Blanches et de mâles beta se rassemblent pour vénérer le phallus surnaturel nègre

Captain Harlock
Démocratie Participative
02 Juin 2020

 

La nouvelle religion de l’Occident est officiellement consacrée : la croyance en la divinité du nègre surnaturel.

A Amsterdam, aux Pays-Bas, une marée de culs blancs a envahi le centre-ville pour s’indigner d’un incident dérisoire qui s’est produit par delà un océan : la mort d’excès de drogue de l’acteur pornographique noir George Floyd.

On a du mal à croire qu’il y a encore une semaine, les mêmes gauchistes accusaient quiconque ne se tenait pas à 2 mètres des autres d’être un assassin de grand-mère.

C’est ce que je disais hier : les états d’Europe occidentale sont des mèmes. Des coquilles vides. Nous sommes des provinces de l’empire (((négro-américain))). La seule différence est purement linguistique. Pour le reste, la sociologie et la dégénérescence culturelle est similaire à ce que l’on peut trouver dans les grandes villes américaines.

C’est normal, nous avons perdu en 1945. C’est la raison pour laquelle je dis souvent que nous n’aurions pas dû perdre la guerre en 1945.

Dans la foule, il va sans dire qu’il y a un très grand nombre de Blanches en mal de violeurs nègres. Ce qui me fait également dire que le féminisme juif importé par les libérateurs en 1945 est le principal fléau que nous affrontons, bien plus périlleux que la question raciale à proprement parler. Sans ces traînées, les sociétés blanches seraient encore fonctionnelles.

Si vous avez à l’esprit que la ville d’Amsterdam est administrée par la maire d’origine juive Femke Haselma et qu’elle est déjà massivement repeuplée de mulâtres des Antilles et de turcs, vous pouvez considérer à la vue de ce spectacle dystopique que cette ville est finie.

En fait, la plupart des métropoles occidentales sont finies et les Blancs qui y vivent sont devenus pour une grande majorité d’entre eux un véritable boulet pour la race blanche. Je n’ai aucune envie d’essayer de les sortir de la reprogrammation sémitique que les juifs ont opéré sur eux. Je n’en ai pas les moyens et c’est de toute façon inutile. Tous ces bobos blancs doivent être enfermés dans ces périmètres urbains multiraciaux avec leurs primates et leurs djihadistes. Ces bêtes sauvages peuvent les détruire, cela ne me fait ni chaud ni froid.

Je suis devenu très favorable à la restauration du féodalisme.

D’une manière générale, il est souhaitable pour les Blancs qui sont encore lucides de quitter ces métropoles condamnées. Il est également souhaitable pour nous de démanteler les états post-nationaux aux mains des giga-corporations juives qui nous pillent fiscalement pour importer et nourrir ces bêtes sauvages.

Un féodalisme libertarien techno-raciste est peut-être la solution.

Commentez l’article sur EELB