Home / Guerre raciale / « Aujourd’hui en Fronce » (20-26 septembre 2020)

« Aujourd’hui en Fronce » (20-26 septembre 2020)

Aujourd’hui en Fronce
Europe Ecologie Les Bruns
29 septembre 2020

Ces jours-ci en Fronce – 20-26 septembre (Partie I.1)

• Grenoble : “ville utopique des années 1970 devenue un laboratoire pour les Verts, les « quartiers » ne connaissent que leur loi”

Les policiers de la brigade spécialisée de terrain n’ont pas fait deux pas dans ce quartier d’Echirolles, au sud de Grenoble, qu’un concert de Klaxon digne d’une finale de Coupe du monde retentit pour prévenir les dealers. Les guetteurs, les « choufs » dans le jargon des cités, hurlent le mot-clé « Arah ! » et les vendeurs de drogue s’évaporent. Nicolas, la quarantaine, bras tatoués et grande gueule d’ange à la Bernard Giraudeau, ne s’en agace pas. Il a l’habitude de ce jeu de dupes : « C’est une comédie, chacun joue son rôle. Si t’es linéaire, t’arrives à rien. Il y avait du trafic y a trente ans, y en aura dans trente ans. Faut faire un effort mental, ne pas trop réfléchir, sinon je démissionne et je fais autre chose. »
Le point de deal abandonné est jonché d’ordures : « Tu vois, les canettes jetées par terre, ce n’est pas une histoire de pauvreté, c’est juste un manque d’éducation, un manque de respect. Quelqu’un ramassera pour eux. Les merdeux de 10 à 20 ans, ils n’ont rien dans la tête, ils ne sont pas encore allés en prison. Avec les plus grands, on peut parler. » Les policiers progressent dans le quartier, ils portent l’uniforme mais pas de casquette : « N’importe quoi peut tomber du haut des tours, une boîte de conserve de 1 kilo de haricots, une bouteille de whisky », dit Stéphane, 49 ans, le sourire un peu usé par ces années passées au bord d’une société cassée. Aux flics débutants, il conseille de se préserver psychologiquement de ce métier qui abîme.
[…] L’ex-procureur de la République de la région, Jean-Yves Coquillat, a eu ces mots durs en 2017 : « Je n’ai jamais vu une ville de cette taille aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue. » Selon lui, le niveau de la délinquance était alors 53 % plus élevé que dans les autres villes de même taille. Confirmation de Will, policier à la Bac, qui sillonne la cité chaque nuit : « On a l’impression que ça monte chaque année, beaucoup d’agressions au couteau, quatre voitures incendiées chaque nuit… »

Source : Paris Match

D’après une enquête d’opinion publiée ce lundi 21 septembre, 79% des Grenoblois estiment que la sécurité est un enjeu majeur pour la ville.
(…)

D’après cette enquête d’opinion, les Grenoblois sont partagés quant au sentiment d’insécurité, puisque 50% d’entre eux disent avoir le sentiment de vivre en sécurité, et 47% disent le contraire.

Quand vient la question de savoir si la sécurité “est un enjeu prioritaire pour la ville de Grenoble”79% des sondés répondent oui.

Par ailleurs, un Grenoblois sur deux dit avoir été victime d’un acte de délinquance.
Source : France 3 Auvergne-Rhône Alpes

Grenoble : une jeune fille gravement blessée après plusieurs coups de couteau «pour un mauvais regard»

Une jeune fille de 18 ans a été gravement blessée de trois coups de couteau ce mardi après-midi, rue de la Station-Ponsard, dans le quartier de la Bajatière à Grenoble. Selon les déclarations de la victime, elle se trouvait sur un scooter conduit par un ami lorsque tous deux ont été pris à partie par deux hommes, selon elle « pour un mauvais regard », l’un des agresseurs se ruant sur elle et lui donnant alors plusieurs coups de couteau.
Source : Le Dauphiné

• Libournais : il écoulait cocaïne et cannabis depuis un bar de Castillon-la-Bataille

Hier, 14 personnes ayant participé plus ou moins activement à un trafic de cocaïne sur le secteur de Castillon-la-Bataille ont été condamnées par le tribunal correctionnel de Libourne.
Zoubayr Barkellil, l’homme à la tête de ce réseau, est suspecté d’avoir écoulé plusieurs kilos de cocaïne et de cannabis entre janvier 2016 et avril 2017, date de son arrestation. Selon les enquêteurs, ce Belge de 34 ans arrivé à Libourne en 2010, gérait ses affaires depuis le bar Le Vincennes, à Castillon.

Le prévenu reconnaît avoir vendu de 2 kilos de résine de cannabis et 1,5 kilo de cocaïne pour un revenu total d’un peu moins de 80 000 euros. Des sommes bien en dessous de la réalité, selon le procureur Sylvia Pons. Les investigations ont révélé que l’argent récolté était ensuite transféré au Maroc par des virements ou des mandats cash. Auraient participé à ces opérations les sœurs et la femme du gérant du trafic. Cette dernière aurait même ouvert un compte au nom de leur fils, alors âgé de 15 mois, pour effectuer des transactions.

Après deux heures de délibération, les juges ont condamné Zoubayr Barkellil à quatre ans de prison dont deux de sursis. Une peine proche des réquisitions de la procureur, qui se félicite de la réussite de l’affaire tout en restant lucide. « Dans l’esprit c’est satisfaisant, mais je suis convaincue qu’un autre a récupéré le point de deal », regrette la magistrate.

Source : Sud Ouest

• Seine-Saint-Denis : Une prime de 10.000 euros versée aux fonctionnaires à partir du 1er octobre

Pour récompenser les fonctionnaires restés au moins cinq ans en Seine-Saint-Denis, la prime de « fidélisation », annoncée il y a onze mois, sera versée à partir du 1er octobre, a annoncé Matignon, ce jeudi, à la veille d’un déplacement de Jean Castex dans le département. « Le Premier ministre présentera vendredi le décret sur la prime de fidélisation, qui sera opérationnelle au 1er octobre », a indiqué Matignon.

Cette enveloppe, chiffrée à 15 millions d’euros par an, est destinée aux personnels de la fonction publique d’Etat (police, justice, Education nationale…) restant dans le 93, qui « n’arrive pas à pérenniser ses fonctionnaires », font valoir les services du Premier ministre.

Source : 20 Minutes

• Goussainville : Un jeune homme lynché par une dizaine de personnes sur le quai de la gare et laissé pour mort

Agression ultra-violente à Goussainville (Val-d’Oise) ce lundi après-midi sur le quai de la gare : un jeune homme de 18 ans a été lynché par une dizaine d’individus qui ont pris la fuite. La victime a été évacuée à l’hôpital alors qu’elle était entre la vie et la mort.

Les policiers et les secours ont été alertés vers 17 heures ce lundi pour un jeune homme qui venait d’être sauvagement roué de coups par un groupe d’individus, sur la quai de la gare RER de Goussainville.

La victime était grièvement blessée et avait reçu des coups de poing et de pied au thorax mais également au visage. Selon des témoignages, onze individus ont participé à cette agression particulièrement violente et n’ont pas hésité à sauter à pieds joints sur la tête du jeune homme, alors qu’il était tombé au sol.
Source : Actu 17

Ces jours-ci en Fronce – 20-26 septembre (Partie I.2)

• Nantes : Pour éviter la prison, il assure être mineur

« Je suis né en 2003 », répète le prévenu par le biais de son interprète. C’est bien là que se joue l’affaire. Si ce natif de Casablanca a bien 17 ans, le tribunal correctionnel de Nantes n’est pas compétent pour le juger. Sinon, il peut le condamner. Et les motifs ne manquent pas.

Dans la nuit du 14 au 15 septembre, le jeune homme a multiplié les délits. D’abord, il a arraché un collier en pleine rue. Avant de l’avaler. « C’est comme ça qu’il a été identifié », rappelle Charlotte Gazzera, la procureure. La victime l’a reconnu dans la rue et a alerté une patrouille de police.

Entre-temps, l’homme a volé un téléphone en se jetant sur une table. Là aussi, la victime l’a poursuivi et identifié directement auprès des forces de l’ordre. Mais rien n’a été retrouvé sur lui. L’homme a tout de même été placé en garde à vue.

Au commissariat, la soirée part en vrille. L’homme refuse de donner son ADN. Se met à moitié nu, sous l’effet de l’alcool et des médicaments. Et finit par insulter les forces de l’ordre. Mais à l’heure de déterminer l’identité du prévenu, le tribunal tombe sur un os.

Ses empreintes digitales correspondent avec cinq casiers judiciaires : chacun avec une identité différente. Seule exception, la date de naissance. À une année près. Un casier affiche 2002. Les autres 2003. Suffisant pour le juger en correctionnelle. « D’autant que monsieur a été condamné à une peine de dix mois de sursis pour vol de collier, le 10 septembre », insiste la procureure. Le prévenu faisait par ailleurs l’objet d’une OQTF (Obligation de quitter le territoire français) délivrée par la préfecture de Loire-Atlantique.

Source : Ouest-France

• Pompiers excédés par un bar voisin à Lyon : “S’il faut en venir aux mains…

Chaque soir depuis maintenant plus de deux ans, la désolation est la même pour les soldats du feu.

Devant la caserne Rochat, située 3 rue de la Madeleine dans le 7e arrondissement de Lyon, bagarres, cris et nuisances sonores rythment le quotidien des pompiers. En cause : les clients bruyants d’un bar associatif situé juste en face appelé “Le Togo”.

[…]

Le ras-le-bol est désormais tel que les soldats du feu n’excluent pas d’intervenir eux-mêmes pour mettre fin aux nuisances. “On va aller faire le ménage. S’il faut en venir aux mains, on va en venir aux mains“.
Source : Lyon Mag

• Prison : quand le manque de personnels entraîne la libération de détenus

L’affaire passe mal auprès des magistrats de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une demi-douzaine de détenus de prisons de la région, à Vienne, Grenoble, Annecy ou encore Albertville, ont dû être libérés avant de pouvoir être présentés au tribunal. Car personne n’était disponible pour les escorter au palais de justice.

L’explication est simple : l’épidémie de coronavirus. Lors des deux mois de confinement, entre mars et mai dernier, de nombreuses audiences n’ont pas pu avoir lieu et ont été repoussées. Assez peu ont pu se tenir avant l’été, et c’est maintenant, lors de cette rentrée de septembre, que de nombreux procès ont été programmés.
Source : Europe 1

• Le gang des mineurs migrants a encore frappé dans un bar tabac à Amiens

Une trentaine de vols ou effractions ont été commis dans des commerces d’Amiens depuis début août. Le dernier en date, au bar tabac Le Nautilus, près de la gare, est survenu dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 h 50.

Trois individus auraient soulevé une plaque d’égout et fracturé le volet roulant de l’établissement, puis la porte vitrée et le second volet de protection. Ils ont ensuite pénétré dans le bar-tabac et dérobé des paquets de cigarettes et des jeux de grattage pour un butin d’environ 6 000 euros.

Les malfaiteurs seraient des migrants mineurs qui prennent le dernier train de Paris pour Amiens, commettent leurs méfaits et repartent en train au petit matin.

Source : Courrier picard

• Besançon : 4e agression au couteau en 4 jours, du « jamais vu » de mémoire de policier

C’est une série noire. Du « jamais vu », de mémoire de policier. En quatre jours, quatre agressions au couteau ont été commises dans le centre-ville de Besançon. Quatre faits qui n’ont rien à voir les uns avec les autres mais qui ont fait quatre blessés.
[…]

Après trois soirées compliquées, les fonctionnaires pensaient pouvoir souffler. Le calme semblait enfin revenu dans la cité comtoise. Mais un appel passé par une victime au centre-ville a contredit ce constat.

Un homme qui a du mal à s’exprimer indique qu’il vient d’être poignardé, dans le dos.

Source : L’Est Républicain

• Attaque à Paris : l’assaillant musulman était “poli”, “discret”, “gentil”, disait “toujours bonjour” et ne présentait “aucun signe de radicalisation”

Les voisins et commerçants de Pantin (Seine-Saint-Denis), où se trouve le dernier domicile présumé du principal suspect de l’attaque au hachoir qui a fait deux blessés vendredi à Paris, décrivent samedi un jeune homme “discret” et “poli”.
[…]

Zyed Zaied, propriétaire du magasin de pièces détachées au rez-de-chaussée, voyait souvent “le jeune en train de parler au téléphone. Il disait bonjour, c’est quelqu’un de poli, discret. Tout le monde se connaît ici, on le voyait souvent avec d’autres personnes”.

Le propriétaire du bar-tabac voisin abonde: “il venait acheter ses cigarettes, il était gentil. Il y a beaucoup de Pakistanais dans le coin”.

Source : Sud Ouest

Ali H., de nationalité pakistanaise, est né à Islamabad au Pakistan (…) Il avait été pris en charge par l’aide sociale à l’enfance du Val-d’Oise à son arrivée sur le territoire, selon un communiqué du département (…) Mais le département va rapidement contester sa minorité devant la justice. (…)

Néanmoins, rapporte Le Parisien, une décision du tribunal des mineurs de Cergy-Pontoise confirme sa prise en charge par l’ASE le 19 juillet 2019. Un juge des enfants a en effet refusé de procéder à des examens médicaux de probation (expertise osseuse) permettant de déterminer l’âge réel d’Ali H.
Source : Le Figaro

Ces jours-ci en Fronce – 20-26 septembre (Partie II)

Toulouse : les voleurs ciblaient «uniquement des femmes et pour la plupart âgées»
Roubaix : «Un banal refus de priorité» se termine par un coup de couteau
Le Havre : Ali, 22 mentions à son casier judiciaire, comparait pour une agression au couteau, son avocat évoque des “incivilités”
Valenciennes : ils ont brûlé vif un homme, mais la justice écarte l’acte de barbarie
La Seyne-sur-Mer (83) : un migrant clandestin condamné à 3 ans de prison pour être entré dans un fast-food avec un pistolet
Autun : elle perçoit 64 138 euros d’aides sociales… depuis le Maroc
Lyon : violences entre policiers et une centaine d’individus lors de l’interpellation d’un voleur de portable
Carcassonne : Ahmed Arfaoui jugé pour avoir tué un homme âgé de 88 ans
Rosny-sous-Bois (93) : un homme de 29 ans tué par balles
Montpellier : trois jeunes blessés à l’arme blanche dans une rixe à la Paillade
Hem (59) : un militaire condamné, il faisait ouvertement l’apologie du terrorisme islamique sur son compte Facebook
Lille : « Vous serez tous tués par Al-Qaïda », un homme souhaitant « égorger tous les militaires comme des moutons » interpellé
Lorient : un chauffard refuse un contrôle et percute de plein fouet un véhicule de police, deux policiers grièvement blessés
Bron (69) : un mariage déborde, 8 voitures brûlées, policiers et pompiers visés par des tirs de mortier
Yvelines : La police tire sur un individu de 16 ans au volant d’une voiture volée et déjà connu pour l’incendie d’une église en 2019
Lyon : un homme poignardé à mort, deux migrants clandestins interpellés
Pantin (93) : un mort et un blessé grave après un différend entre automobilistes
Angers : Ali El Homadi devant les assises pour avoir tué à coups de couteau Pascal L., 55 ans, et Damien L., 32 ans
Nouzonville (08) : Abbad, Touré, Sanches Semedo et El-Younossi aux assises pour vol à main armé, séquestration et violences aggravées
Choisy-le-Roi (94) : six personnes armées recherchées après une fusillade
Toulouse : ils enlèvent, torturent et filment une jeune femme avant de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux
Périgueux : 30 ans de prison requis contre Charles Djob Ngoss pour une tentative d’assassinat sur un couple. “Il a visé la gorge et les organes vitaux”
Riedisheim (68) : un conducteur de bus violemment agressé
Villeurbanne : sur un scooter volé, il fait des doigts d’honneur aux policiers, puis chute et se blesse, les policiers ont ensuite été attaqués par une bande
Nice : armé d’un fusil, il menace de “tuer tout le monde” sur la Promenade des Anglais
Paris : une journaliste filme le vol de son vélo équipé d’un tracker et l’intercepte avant son départ pour le Maroc
Montpellier : rixe interethnique, 2 blessés à coups de couteau
Nice : à peine sorti de prison, il poignarde deux inconnus en pleine rue
Grande Synthe : un homme poignardé à plusieurs reprises et tabassé à coups de batte de baseball
Reims : une femme hystérique s’attaque au rayon alcool en hurlant “Allahou Akbar”
Strasbourg : une étudiante insultée et agressée par 3 jeunes parce qu’elle portait une jupe
Paris : un homme retrouvé mort, torturé à la perceuse, dans le XIXe arrondissement
Rennes : “Des filles n’osent plus se promener en jupe”, dénonce une élue. “À vous entendre, on dirait que Rennes est devenu un coupe-gorge”, répond la mairie
Toulouse. Trafic de drogue : aux Izards, les guetteurs parisiens payés 200 € par jour déchantent
Mainvilliers (28) : “sales blancs… je vais vous tuer”, au tribunal une femme noire raciste se défend “j’ai des amis blancs”
Roubaix : un « grand Black » sort sa machette et menace les employés d’un restaurant O’Tacos
Haubourdin (59) : Joëlle, 65 ans, délogée par des Roms qui saccagent son domicile
Lisses (91) : Un pompier échappe à un coup de couteau grâce à l’intervention ses collègues : 3 ans de prison pour un Roumain déjà condamné 11 fois
Villiers : une fillette enlevée et violée, une septuagénaire violée, une joggeuse agressée sexuellement : 18 condamnations pour le suspect issu de la communauté des gens du voyage
Montpellier : un piéton balafré au cutter pour son téléphone
Clermont-Ferrand : 3 mois après une rixe impliquant “2 hommes de type africain”, la police lance un appel à témoin
Marseille : leur maison, occupée par des squatteurs depuis deux ans est devenue une “déchetterie à ciel ouvert”
Tain-l’Hermitage (26) : un douanier, percuté par une voiture, grièvement blessé. Les suspects transportaient 80 000 euros, l’un d’eux déjà condamné 35 fois
Saint-Brieuc : un individu de “type afro” aurait tenté d’enlever plusieurs enfants, un papa souhaite cependant “ne pas stigmatiser qui que ce soit”, “j’ai des amis noirs”
Roissy-en-Brie (77) : Deux “jeunes” condamnés pour avoir traîné une jeune femme au sol avec leur voiture pour lui voler son portable
Bobigny (93) : un migrant en situation irrégulière, délinquant multirécidiviste, s’évade du tribunal juste avant sa condamnation
Mulhouse : 2 mois de prison avec sursis pour un homme de 18 ans ayant agressé deux jeunes femmes, reprochant à l’une d’elles de s’habiller “trop court”
Lannion : Simple sursis pour un clandestin qui tabassait et escroquait une handicapée
Toulouse : 3 ans de prison pour un migrant en situation irrégulière qui avait poignardé de cinq coups de couteau dont un « à la gorge » un père qui défendait sa fille
Denain (59) : interpellation d’un musulman qui voulait « mourir en martyr » en commettant un attentat
Ivry (94) : cinq interpellations après le règlement de comptes devant la mosquée
Cergy-Vauréal (95) : deux individus interpellés pour avoir tenté de se faire délivrer des médicaments anticancéreux très coûteux pour les revendre à l’étranger
Perpignan : manifestation des épiciers contre « l’arrêté raciste » du maire RN qui ordonne la fermeture des épiceries de nuit
Sarcelles (95) : devant un commissariat, un homme attaqué à coups de machette, dont au moins un à la gorge
Caen : avec une Mercedes de location, un délinquant algérien fonce sur des policiers
Franconville (95) : armé d’un tesson de bouteille, un migrant mineur isolé menace des policiers lors d’un cambriolage
Strasbourg : la justice condamne des auteurs de rodéos sauvages à un stage de sensibilisation à la sécurité routière
Saint-Ouen (93) : la marche pour Sofiane et Tidiane a fait fuir les dealers… quelques minutes
Lille-Moulins : elle avait eu la mâchoire brisée, son agresseur condamné à de la prison avec sursis
Pessac (33) : violente rixe entre Kurdes et jeunes de cité
Briançon : arrivé en France en juillet après avoir été interdit de séjour en Suède, Hamza, sous le coup d’une OQTF, est condamné pour détention de drogue
Evreux (27) : rixe interethnique entre Africains et Tchétchènes, un mort, le quartier “en état d’alerte”
Calais : échanges de coups de couteau et de barre de fer entre migrants soudanais
Nancy : Malundama Mbiyavanga, 42 ans, condamné à huit ans de prison pour avoir violé Éloïse, une jeune femme de 24 ans
Pontarlier : au volant d’une voiture volée, un migrant afghan porteur d’un couteau a foncé sur une patrouille de police

Commentez l’article sur EELB.su