Home / Guerre raciale / Berlin : une voiture de la paix conduite par un réfugié irakien écrase six infidèles

Berlin : une voiture de la paix conduite par un réfugié irakien écrase six infidèles

Leutnant
Démocratie Participative
19 août 2020

L’Allemagne ressemble de plus en plus à l’Irak parce qu’elle est de plus en plus repeuplée d’irakiens pour lutter contre le racisme.

Actu17 :

Un ressortissant irakien, âgé de 30 ans, a blessé au moins six personnes dont trois grièvement, ce mardi vers 18h30 sur l’autoroute A100 qui traverse Berlin. Il aurait causé volontairement trois accidents consécutifs dans les quartiers de Wilmersdorf, Schöneberg et Tempelhof.

L’homme au volant de son Opel Astra noire a notamment fauché deux motards, les blessant grièvement, avant de sortir de son véhicule et de crier « Allah Akbar ». Il a ensuite déposé une boîte métallique sur le toit de sa voiture et a déclaré : « Personne ne s’approche, ou vous mourrez tous », relate le quotidien allemand Bild.

Les policiers sont intervenus et ont pu maîtriser le suspect, originaire de Bagdad. L’autoroute a été longuement fermée. Les démineurs sont intervenus et ont procédé à une levée de doute sur le véhicule du suspect. La boîte métallique a été scannée aux rayons X. Elle ne contenait que des outils.

Vers 22h30, les spécialistes du déminage ont également inspecté une caisse qui se trouvait dans le coffre de l’Opel. Aucun matériel dangereux ne s’y trouvait.

Le parquet local a déclaré que l’acte du suspect était « motivé par l’islamisme selon l’état actuel de l’enquête ». Les investigations se poursuivent. Le trentenaire était déjà connu des services de police, rapporte Der Tagesspiegel. Il souffrirait d’importants troubles psychiatriques. L’homme était déjà connu de la police mais il n’était pas considéré comme une menace islamiste.

Dans les deux autres accidents provoqués par le suspect, un conducteur de scooter a dû être réanimé à l’Innsbrucker Platz à Berlin et un motard a été écrasé dans le quartier de la Detmolder Strasse.

C’est sûrement un déséquilibré qui veut pratiquer librement sa religion comme le lui a promis Angela Merkel.

Commentez l’article sur EELB.su