Home / Les dernières actualités / Bonne nouvelle : les juifs ont commis l’erreur de jeter en prison Hervé Ryssen

Bonne nouvelle : les juifs ont commis l’erreur de jeter en prison Hervé Ryssen

Captain Harlock
Démocratie Participative
19 septembre 2020

L’écrivain Hervé Ryssen est un militant populiste engagé au sein des Gilets Jaunes

Nous devons encore confirmer la nouvelle mais d’après les informations concordantes qui nous parviennent, l’écrivain Hervé Ryssen a été arrêté et interné à la prison de Fleury-Mérogis. Le gouvernement, tout spécialement l’actuel Garde des Sceaux Dupont-Moretti, entend faire taire un intellectuel auteur de nombreux ouvrages sur la question juive et israélienne.

C’est là, à mon avis, une des plus graves erreurs qu’ont pu commettre les juifs contre nous jusqu’à ce jour. C’est aussi l’aveu d’un profond sentiment d’impuissance. Un pouvoir stable et sûr de sa force n’a nul besoin de se livrer à ce genre de démonstration de force pour assurer son autorité.

C’est aussi la démonstration que la France sous la coupe des juifs n’a aucune légitimité pour s’en prendre à des états comme l’Iran, la Russie, la Chine et diverses autres nations que les dirigeants français accusent régulièrement de réprimer leur opposition.

Que vous partagiez ou non les analyses d’Hervé Ryssen dans ses ouvrages, il est indéniable qu’il s’agit là d’une répression purement politique. Dès lors que le principe de l’internement des écrivains est acté en France, tout le monde peut théoriquement être interné pour ses opinions, c’est-à-dire des raisons politiques.

C’est ce vers quoi nous allons, collectivement.

Il faut relever que ce n’est pas pour sa défense du féminisme ou de la lutte contre l’antisémitisme que cet auteur est jeté en prison, mais pour avoir longuement étudié la question juive.

Etudier les juifs vous mène en prison en France, en 2020.

Qu’en penser ?

La situation a des aspects négatifs et positifs.

Négatifs

Les aspects négatifs affectent exclusivement Hervé. Individuellement, il est détenu pour 9 mois. Compte tenu du fait qu’il est père depuis peu, cela suppose de ne pas voir son enfant pendant une période où un bébé grandit très vite. Cela veut dire de nombreux moments intimes importants dans la vie d’un homme dont un père est privé. Ce qui est perdu ne sera pas retrouvé, jamais. Cela ne peut que marquer Hervé et vous devez en avoir conscience.

Mais il en ressortira encore plus fanatiquement antisémite qu’avant d’entrer en prison et surtout, une fois rompu à la détention, il aura acquis une assurance plus grande et une autorité morale évidente sur le mouvement. Même pour lui, cette expérience ne sera pas intégralement néfaste. Loin de là.

Pour gérer la détention, le plus important est de cantiner. La détention sans cantiner est vraiment pénible. Nous allons nous organiser, à Democratie Participative, pour nous assurer qu’Hervé reçoive une quantité d’argent décente tous les mois tant que durera son incarcération. Avec suffisamment d’argent, il pourra améliorer l’ordinaire.

Nous informerons les lecteurs à ce sujet pour qu’ils aident notre prisonnier politique à tenir matériellement.

Positifs

Les aspects positifs concernent le plan politique global et dépassent de beaucoup les aspects négatifs. C’est la peur des juifs qui les pousse à régler par la terreur ce qu’ils ne parviennent plus à obtenir par le consentement social. Toute leur posture consiste à dominer la société française en se présentant comme une force bénéfique et amicale. En adoptant une posture défensive et agressive, ils apparaissent pour un nombre grandissant de gens comme une force maléfique et hostile.

Le fait qu’ils désignent de plus en plus de gens comme ennemis constitue intrinsèquement pour eux une défaite politique considérable. Une défaite qu’ils ne peuvent consentir que pour conjurer temporairement une défaite plus grande encore.

Les juifs pensent pouvoir régler un problème politique et désormais social – l’antisémitisme est devenu un mouvement social – par la répression. En réalité, cela ne peut qu’aggraver leur situation en élargissant le front antisémite. Moralement, les juifs en sont arrivés à sacrifier l’ascendant moral en échange d’une répression de court terme qui ne résoudra rien de la crise actuelle qu’ils affrontent.

Dans une telle situation, nous devons nous féliciter de cette victoire.

En résumé

Pour Hervé, comme pour tout détenu politique, la situation est momentanément pénible.

Pour notre cause, c’est une avancée considérable que de forcer le gouvernement à rompre avec son faux libéralisme pour réprimer ouvertement l’opposition. D’autant que cette répression ne peut pas juguler l’antisémitisme comme mouvement social, au contraire.

Tout ce qui clarifie l’antagonisme des camps est un progrès et nous contraignons les juifs à nous céder ce progrès.

Les pingouins qui dénoncent le « politiquement correct » 

Il va sans dire que vous n’entendrez aucun des habituels pingouins réactionnaires de la droite juive dire un seul mot à propos de cette censure-là.

Tous ces gens qui semblent s’évanouir quand Eric Zemmour est mollement condamné à un mois de prison avec sursis tous les trois ou quatre ans.

Le client type de ce genre de larves étant représenté par Yvan Rioufol du Figaro (Bloch Dassault). Donc, observez le silence des « Identitaires », « Valeurs Actuelles » et autres « souverainistes », ces « opposants » qui tremblent devant les juifs et qui parlent de « Reconquista » à toute heure du jour et de la nuit. Leur attitude démontre qu’ils ne sont que des prothèses de la juiverie qui s’en sert, ou non, selon ses besoins de l’heure.

En France, on évalue le caractère révolutionnaire d’un homme ou d’un mouvement à une seule chose : sa lutte contre les juifs. Non pas que la lutte contre la domination juive soit une fin en soi, mais elle est un préalable indispensable à toute entreprise révolutionnaire, à tout changement politique, social ou culturel.

Quiconque ne combat pas les juifs, combat donc, même passivement, aux côtés des juifs. Quiconque combat aux côtés des juifs, combat pour le statu quo juif, combat contre nous et notre cause.

En résumé, cet homme-là :

Est persécuté par ça :

Si vous êtes français et que vous avez encore une vague notion de l’honneur national, vous devriez parvenir vous-même à la seule et unique conclusion qui s’impose.

Commentez l’article sur EELB.su