Home / France / Bretagne : des gendarmes conspirationnistes verbalisent 49 personnes qui se baignaient à la plage

Bretagne : des gendarmes conspirationnistes verbalisent 49 personnes qui se baignaient à la plage

Captain Harlock
Démocratie Participative
24 Juillet 2020

Vous avez sûrement dû remarquer que les gendarmes arborent une sorte de patch sur leur bras et que ce patch correspond aux armoiries de la région où ils sont affectés. Ils reprennent typiquement les symboles de l’Ancien Régime. Un peu comme les bouteilles de vin rouge, si vous voulez.

La Gendarmerie utilise ces armoiries pour signifier qu’elle est une force régionalement ancrée dans une terre marquée par l’histoire et qu’elle est donc au diapason des populations autochtones qui y vivent depuis des siècles. C’est une façon de dire que les gendarmes sont du coin. En théorie, c’est peut-être un concept qui aurait pu avoir du sens.

Mais aujourd’hui, ces gendarmes ne sont là que pour s’assurer que la techno-structure homo-globaliste puisse vous surveiller comme des hilotes et vous racketter pour le compte de la pompe à nègres géante qu’on appelle la République Française.

Ce sont aussi des gens qui adhèrent à des théories complotistes particulièrement délirantes.

BFMTV :

49 personnes ont été verbalisées par les forces de l’ordre ce mercredi alors qu’elles se trouvaient sur la plage de l’ïle Vierge, pourtant interdite d’accès depuis le confinement.

La célèbre plage bretonne de l’Île Vierge, interdite d’accès pour sa dangerosité, a de nouveau été victime de sa beauté. 49 individus y ont été verbalisés ce mercredi, pour non-respect de l’arrêté municipal qui avait été pris par la mairie de Crozon, a fait savoir la commune jeudi sur sa page Facebook.

Cette plage paradisiaque, qui avait été interdite d’accès depuis le confinement en mars dernier sur décision préfectorale, l’est restée pour des raisons sanitaires, de sécurité et de préservation du site.

La mairie de Crozon rappelle, dans sa publication, que « l’interdiction d’accès à l’île vierge est liée d’une part au risque sanitaire actuel et à l’impossibilité de maintenir la distanciation physique sur le site ».

Par ailleurs, son accès avait été jugé trop dangereux par les autorités, car trop escarpé. Certaines pierres peuvent parfois se détacher.

Les 49 contravenants ont donc été sanctionnés d’une amende de 135 euros.

La Gendarmerie n’est pas peu fière d’être citée par la presse juive pour ses hauts faits contre ce complot viral mondial.

J’espère qu’ils seront décorés par Moussa Ouakid alias Gérald Darmanin pour s’être exposés aussi courageusement au virus mortel capable de tuer quelques octogénaires déjà mourants.

Pour en revenir à ces patchs, il est temps de faire une mise-à-jour.

Voici une liste non-exhaustive des patchs que doit faire porter la Gendarmerie aux fonctionnaires des impôts qui sillonnent le pays en uniforme bleu.

Nous y gagnerons en clarté.

Commentez l’article sur EELB.su