Home / Les dernières actualités / Dijon : mobilisant un hélicoptère et une « trentaine » d’enquêteurs, le procureur annonce triomphalement la libération de Nassim, un dealer qui avait essayé d’escroquer des clients

Dijon : mobilisant un hélicoptère et une « trentaine » d’enquêteurs, le procureur annonce triomphalement la libération de Nassim, un dealer qui avait essayé d’escroquer des clients

Leutnant
Démocratie Participative
10 Juin 2020

La justice française agit.

Le Bien Public :

« Dans cette affaire, la police et la justice ont tout mis en œuvre pour conduire à la libération du jeune Nassim », martelait ce mercredi matin le procureur Éric Mathais, lors d’une conférence de presse qu’il tenait aux côtés de Magali Caillat, directeur interrégional de la police judiciaire de Dijon, en charge de l’enquête dans cette rocambolesque affaire.

Comme nous vous le rapportions hier soir, tout a débuté par une tentative d’escroquerie monté par des jeunes, sur un parking de Chenôve, dans la nuit de jeudi à vendredi. Sous couvert de trafic de résine de cannabis, ils ont en fait extorqué près de 1 000 € à un homme, qui pour le coup, ne s’est pas laissé faire et a carrément enlevé le jeune homme qui aurait tenté de le voler, Nassim, 17 ans.

Fourré dans le coffre d’une voiture, trimballé d’un point à un autre de la région, le jeune chenevelier aurait été menacé avec un couteau et même un katana (long sabre), alors que son geôlier était rejoint et aidé par deux autres personnes au fil de ses pérégrinations.

En parallèle, une demande de rançon a même été envoyée au père de la victime qui a immédiatement collaboré avec la police.

« Avec la BRI, nous avons déclenché le protocole enlèvement dès le vendredi matin, toujours très sensible, car on sait que l’infraction est en cours et qu’une vie humaine est en jeu », précise Magali Caillat. « Nous avons reçu l’appui de l’hélicoptère de la gendarmerie, et au final ce sont une trentaine de policiers et membres de la police judiciaire qui ont été mobilisés, pour aboutir à la libération de Nassim, le vendredi à 18 h 30, à Sacquenay. »

Mais l’arrestation du suspect principal ne s’est pas faite sans mal, refusant d’obtempérer au volant de son Audi, il a percuté violemment un véhicule de police blessant au passage un agent de la BRI.

Après enquête, les deux autres auteurs présumés ont été interpellés également et c’est donc trois personnes qui ont été présentées devant le parquet.

Une information judiciaire a été ouverte et un juge d’instruction désigné.

Il y a eu trois mises en examen qui viennent clore cette aventure.

Vos impôts sont utilement dépensés par les policiers et les magistrats.

Arrêtez de vous plaindre.

Commentez l’article sur EELB