Home / Dégénérescence / « Je suis arabe dans l’âme » : le jeune homosexuel de souche Émilien raconte son assimilation dans les bars à chicha

« Je suis arabe dans l’âme » : le jeune homosexuel de souche Émilien raconte son assimilation dans les bars à chicha

Captain Harlock
Démocratie Participative
12 octobre 2020

 

Contrairement à ce que les déclinologues martèlent régulièrement sur les chaînes de télé d’extrême-droite comme BFM, il n’y a pas de « menace séparatiste ». La société fronssaise réussit le pari de la diversité et l’assimilation a lieu dans une France en voie d’apaisement.

Le jeune céfran Émilien nous en donne un témoignage émouvant dans une vidéo qui buzze sur les réseaux.

« Je suis arabe dans l’âme » résume-t-il.

Pour être honnête, je ne crois pas qu’Émilien soit encore totalement assimilé aux Fronssais. Ne serait-ce que parce qu’il parle comme une grosse tarlouze maniérée avec une gestuelle de vlogueuse mode d’IDF.

La langue fronssaise se parle comme ça :

Disons que c’est un cheminement vers le vivre ensemble. La Mecque ne s’est pas construite en un jour, la Fronsse non plus.

Quoi qu’il en soit, le jeune migrant Emilien aide nos compatriotes maghrébins en souffrance émotionnelle en leur offrant des fellations non tarifées dans des bars à chicha. Je trouve ça bien, c’est un signe de volonté d’intégration. Cet immigré blanc a trouvé sa place en Fronsse.

Comme quoi, contrairement à ce que racontent les xénophobes, il n’y a pas de « Grand Remplacement » ni d’identité figée (Mélenchon) mais une culture vivante en constante mutation qui fait progresser la Fronsse. Nous ne sommes pas des identitaires allemands.

D’ailleurs, toujours à son projet de droite lacrymale et humanitaire, Damien Rieu nous invite à de la compassion pour la vaginette à bicots.

Emilien n’a pas du tout l’air de trouver la « France pourrie », bien au contraire. Il est à l’aise avec sa société d’accueil. En effet, il « s’adapte ». Il suce des bougnoules alors qu’il y a 30 ans, il aurait sucé des ashkénazes.

#CompassionPourLesAssimilés

#StopPréjugés

#TousUnisContreLHomophobie

#GénérationChicha

Commentez l’article sur EELB.su