Home / France / La révolutionnaire noire Assa Traoré déclenche la première phase de l’insurrection antiblanche internationale en plein Paris

La révolutionnaire noire Assa Traoré déclenche la première phase de l’insurrection antiblanche internationale en plein Paris

Captain Harlock
Démocratie Participative
03 Juin 2020

Congo Brazzaville, 2020

La France, 51ème état américain, est à son tour le théâtre de l’insurrection raciale nègre. Le prétexte est l’agitation menée par Assa Traoré autour de la mort accidentelle de son frère,  le truand Adama Traoré, lors d’une interpellation par des gendarmes.

Je rappelle que la tribu Traoré est à la tête d’une organisation criminelle noire extrêmement agressive à laquelle on doit de très violentes émeutes raciales à Beaumont-sur-Oise en 2016, avec 13 de gendarmes blessés par balles.

Compte tenu des troubles autour de la mort de l’acteur porno George Floyd aux USA, il s’agissait  pour l’extrême-gauche et le gang Traoré d’importer sur le territoire français la guerre raciale en cours aux Etats-Unis par le biais de cette affaire impliquant imaginairement la Gendarmerie.

Le sénégalais musulman d’Hollywood Omar Sy exulte.

J’imagine que la France « qui aime » dont parle ce type est celle des nuées d’émeutiers afro-maghrébins déterminées à transformer la France en colonie africaine.

Ceci dit, les nègres restant des créatures idiotes et lâches, il n’a pas fallu longtemps aux CRS pour disperser les insurgés avec quelques grenades lacrymogènes.

Je tiens à souligner ici que cette manifestation sauvage avait été interdite par le préfet de police de Paris, Didier Lallemant. Mais ce flic a lamentablement échoué à tenir à distance du tribunal la meute d’insurgés.

Je l’ai déjà dit, ce qui se déroule actuellement est très exactement ce dont nous avons besoin. Je remercie chaleureusement Assa Troaré pour ses efforts visant à racialiser à outrance les millions d’allogènes installés en France afin d’en faire une force insurrectionnelle à même de pulvériser la République Française antiblanche sur laquelle repose le pouvoir juif.

Il y avait aussi un genre de manifestation dans différentes villes en voie d’afro-négrification totale.

Comme Marseille.

Le but des nègres – et des banlieues ethniques plus largement – est de contraindre le gouvernement à liquider définitivement toute notion aryenne de « justice » pour lui substituer celle de vengeance tribale au seul profit des races de couleur. Pour les nègres et les arabes, il n’y a pas de « justice » au sens où nous l’entendons, c’est-à-dire de responsabilité individuelle face à ses propres actes. Il n’y a qu’une confrontation grégaire entre tribus, ethnies et races faite de pillages et de représailles. Bref, ce qui se produit déjà en Afrique ou au Moyen-Orient. Cette conception colle parfaitement avec celle des marxistes pour laquelle toute société blanche est par définition « injuste » et doit donc être détruite et d’abord avec l’aide des « opprimés » que sont les nègres à Iphone 11 dealers de dope.

Quant à ce que ces nuées de cafres hostiles veulent concrètement, c’est pourchasser ces quelques gendarmes blancs impliqués dans la mort accidentelle de Traoré et, à la première occasion, les assassiner, eux et leurs familles.

J’ajouterai que comme on fait son lit, on se couche.

Je ne verserai pas une larme sur ces gens-là. Ils continueront de traquer les nationalistes pour le moindre mot de travers sur le net pour satisfaire la juiverie organisée tandis qu’ils raseront les murs devant les maghrébins et les noirs de peur d’être traités de « racistes ». La police antifa a depuis longtemps choisi de marcher à l’abîme pour protéger le régime juif. Elle finira inévitablement dévorée par ses petits protégés.

Nous ne devrions pas tarder à voir des flics français à genoux devant les insurgés négro-communistes, sur le mode américain.

La différence entre les Etats-Unis et la France, c’est qu’il existe en Amérique des dizaines de millions de Blancs armés voire surarmés qui sont non seulement prêts à défendre leurs familles et leurs quartiers mais qui comprennent aussi parfaitement la question raciale.

Les Français eux sont des bovidés désarmés et assistés qui sont convaincus que les races n’existent pas et qui admirent une équipe de France composée de Bantous. Ce qui va arriver dépasse tout ce que peut analyser leurs petites cervelles noyées de rap et de négrophilie pathologique.

D’ici quelques années, quand il y aura 20 ou 25 millions de ces bêtes sauvages sur le territoire français, viendra le moment où, sans prévenir, l’insurrection éclatera partout. Les pinpins de Français tomberont comme des mouches, n’ayant pas compris qu’en tant que Blancs, ils sont éligibles au génocide.

Quand ce sera le cas, les flics ne viendront pas les aider. Et c’est très bien ainsi. La lie de notre race n’a aucun droit à la survie. La providence pourvoiera à son éradication des mains mêmes de leurs amis noirs et musulmans.

Il est plus que temps de vous préparer au chaos racial qui arrive en prenant toutes les contre-mesures nécessaires. A commencer par vous tirer des grandes villes.

Commentez l’article sur EELB