Home / France / Le conspirationniste et antisémite hardcore Jean-Marie Bigard songe à se présenter en 2022 pour faire triompher le populisme blanc

Le conspirationniste et antisémite hardcore Jean-Marie Bigard songe à se présenter en 2022 pour faire triompher le populisme blanc

Captain Harlock
Démocratie Participative
27 Mai 2020

 

Enfin du nouveau dans la France juive.

Bigard a lancé un premier ballon d’essai pour l’élection présidentielle de 2022. C’est le juif Thomas Misrachi qui le cuisinait pour le compte de BFM Drahi.

Cette annonce va logiquement déclencher un énorme tir de barrage de la part de la presse juive. La férocité du Système contre Raoult ressemblera à une promenade de santé par rapport aux torrents d’injures et de menaces que vont déverser les médias juifs sur Bigard pour le dissuader de poursuivre.

Les juifs vont très vite rappeler à Bigard qu’il n’est qu’un sale goy complotiste qui a longuement expliqué pourquoi le 11 septembre 2001 était évidemment une conjuration intra-américaine.

Je ne sais pas si Bigard a compris que le 11 septembre a été pensé et exécuté par des juifs. Peu importe, pour les juifs c’est du pareil au même. Il va devenir l’ennemi public numéro 1. Nul besoin d’être antisémite pour ça, il suffit qu’il mette en mouvement tout ce que le pays compte de contestataires et d’opposants pour en faire un « populiste », donc, du point de vue juif, un antisémite. Le pouvoir étant aux mains des juifs, toute force menaçant de le déstabiliser est antisémite par défaut.

Ce qui rend la chose encore plus ludique, c’est que Bigard va être sauvagement agressé par les lesbiennes de la Judée médiatique pour ses blagues graveleuses sur les gonzesses.

Si on ajoute le fait qu’il soit catholique et admirateur de Benoît XVI, et à ce titre dûment reçu au Vatican, cela va réveiller les peurs ancestrales de bûchers et de pogroms chez les yids du kibboutz télévisuel.

Bigard est un des rares types à pouvoir remplir un Stade de France. Un type qui peut remplir un Stade de France est potentiellement dangereux. Non pas en lui-même mais de par son potentiel d’explosivité médiatique. Bigard maîtrise la communication et les rassemblements de masse.

Si ça trouble le jeu, c’est positif

Vous allez me demander pourquoi le Néo-Nazi suprémaciste que je suis trouve cette annonce positive.

Le premier point, c’est que cela priverait l’horrible Marine Le Pen du second tour automatique sur lequel elle mise avec sa clique de pédés pour renflouer ses caisses. Au vu de l’état catastrophique des finances du RN, ce serait la balle d’argent qui nous débarrasserait de ce fléau qu’est le lepénisme. Si personne ne nous débarrasse de cette famille, dans 50 ans, elle sera encore en train de toucher ses rentes dans une France aux deux tiers africaine.

Je ne veux plus voir cette bonne femme s’éclater tout en se beurrant la gueule en nous riant au nez.

Tout ce qui peut nous délivrer de cette malédiction est à prendre et Bigard puiserait à l’évidence des millions de voix dans les réserves du RN mariniste.  Je vous rappelle que cette femme atroce, alors que le pouvoir craignait un assaut de l’Elysée par les Gilets Jaunes, avait apporté son soutien au régime judéo-républicain aux abois.

Tout cela doit se payer et se payer comptant.

Si Bigard donne plus de substance à cette annonce, nous allons voir l’alcoolo-tabagique se mettre à vociférer de sa voix rauque contre le nouveau venu. Rien que pour ça, je veux qu’il concrétise.

Ensuite, Bigard pourrait aussi puiser chez un certain nombre de beaufs votant Mélenchon. Voir Mélenchon être sorti par Bigard me remplirait de joie. Un peu moins que de voir la sinistre Le Pen se faire dégager au premier tour, mais tout de même beaucoup.

Surtout, Bigard ferait un carton chez les abstentionnistes.

Des tas de gens sensibles à nos idées s’engouffreraient dans la brèche pour troller les juifs.

C’est donc le deuxième point : Bigard pourrait mettre hors jeu tous les partis juifs du régime, de l’extrême-gauche à l’extrême-droite.

Le troisième point, c’est que les juifs savaient qu’un candidat anti-système plébiscité par les réseaux sociaux devait émerger en 2022. Ces singes avaient déjà pré-positionné le séfarade Hanouna pour neutraliser le créneau.

Il fallait donc à tout prix empêcher ce sale juif de squatter. Nous avons donc une alternative gauloise à ce petit youtre en la personne de Bigard.

Certains me diront que le candidat Bigard ne parlerait pas d’immigration. C’est vrai mais la Le Pen n’en parle déjà plus depuis longtemps, préférant de beaucoup aller promettre de l’argent des autres à des groupuscules nègres dans l’espoir de restaurer l’empire café-au-lait.

0,7% du PIB, exactement.

Et je ne parle pas de son obsession : l’île musulmane de Mayotte qui nous coûte une fortune en plus d’être un sas à nègres gigantesque. Cela fait 50 ans que le FN/RN existe et aucune de ces élections n’a jamais empêché un seul cafre ni un seul algérien de venir violer des Blanches en France. S’il y a bien une candidature qui n’intimide pas le pouvoir juif, c’est bien celle de cette poche de rancoeur ménopausée.

Plutôt que de subir cette femme horrible ou des illuminés du mouvement écolo-réchauffiste de Greta Thunberg, je préfère un second tour avec Bigard.

S’il était élu, le type serait si évidemment incapable de remplir sa fonction que cela plongerait l’Union Européenne dans un chaos indescriptible.

Vous imaginez Bigard rencontrer Merkel pour lui raconter des blagues de bite ?

Moi oui.

L’incompétence de Bigard est sa force : aucun besoin de « crédibilité » avec des « programmes » inutiles ou des plans sur la comète. Uniquement la possibilité de faire s’effondrer ce théâtre qu’est la démocratie en mettant un bouffon professionnel à sa tête.

Donc, je soutiens cette candidature à la candidature. Je souhaite qu’elle se formalise. En d’autres termes, je souhaite la victoire de Bigard car sans elle, le judaïsme s’installerait partout.

Commentez l’article sur EELB