Home / France / Le nouveau gouvernement juif de la France officiellement constitué

Le nouveau gouvernement juif de la France officiellement constitué

Captain Harlock
Démocratie Participative
06 Juillet 2020

 

Les juifs ont marginalement modifié le gouvernement de la république française. Etonnamment, ce gouvernement est encore plus sémitisé que l’ancien.

Déjà parce que celui qui va parler au nom du gouvernement n’est autre qu’un juif homosexuel, Gabriel Attal.

Je n’aurais pas cru pouvoir dire un jour que Sibeth NDiaye me manquerait mais Sibeth NDiaye va me manquer.

Ensuite, au ministère de la Police, nous avons le quart de juif et demi-maghrébin Moussa Darminin-Ouakid. Il aura vraisemblablement à coeur de tenir en laisse les inévitables manifestations de travailleurs qui s’annoncent à la rentrée tout en omettant pas de traquer les suprémacistes blancs.

Au ministère de la Justice, nous avons désormais l’antifa Dupont-Moretti à côté duquel Christiane Taubira ressemble à une réactionnaire adepte du tout-répressif.

Pour faire court (17 secondes), Dupont-Moretti a pour ambition déclarée de dissoudre le Front National (RN aujourd’hui) en sa qualité de petit-fils de rouge italien venu en France pour fuir l’Italie fasciste.

Le type est l’avocat des assassins, des islamistes et, aussi, des juifs Balkany.

Ce qui nous sauve, c’est que les juges, pour rouges et démocrates qu’ils soient, vont réagir avec toute la force de leur corporatisme contre ce communard. Il est probable qu’il passe plus de temps à se battre contre la magistrature qu’à faire quoi que ce soit d’autre. Ce type est tellement à gauche qu’il veut supprimer l’Ecole de la Magistrature – la matrice même du ministère – pourtant devenue depuis belle lurette un repaire de gauchistes.

Mais bon, pour ce qui est du fanatisme antiblanc, on peut compter sur une claire unanimité de la part de tout ce petit monde.

Et last but not least, c’est un immigrationniste forcené. Vraiment forcené.

Donc la Justice est aux mains d’un antifa.

Le reste est anecdotique. On a la rombière Bachelot à la Culture sinon toute l’équipe précédente reste en place, aussi transparente qu’elle l’est depuis 3 ans.

Commentez l’article sur EELB