Home / Les dernières actualités / Les juifs exigent la censure du compte du Guide Suprême iranien suite à son appel à trouver une solution finale au problème hébraïque

Les juifs exigent la censure du compte du Guide Suprême iranien suite à son appel à trouver une solution finale au problème hébraïque

Captain Harlock
Démocratie Participative
27 mai 2020

Pourquoi les juifs veulent-ils censurer tout le monde ?

The Times of Israel :

La ministre des Affaires stratégiques Orit Farkash-Hacohen a envoyé lundi un courrier au PDG de Twitter Jack Dorsey, appelant à la « suspension immédiate » du compte du guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, « suite à ses publications constantes de contenu génocidaire et antisémite », a déclaré son ministère dans un communiqué.

Les activistes juifs appellent à génocider la race blanche en permanence sur Twitter et je n’ai jamais vu aucun de ces juifs se faire censurer.

« Par exemple, Khamenei a appelé à « l’élimination de l’entité sioniste » tout en affirmant que le « régime sioniste est une tumeur cancéreuse mortelle » qui doit être « déracinée et détruite ». Il a également comparé Israël au coronavirus, « le régime sioniste est une réalité que la région doit accepter. Aujourd’hui, le #Covid_19 est une réalité ; doit-il être accepté ou combattu ? … Le sionisme sera déraciné », a cité la déclaration.

Khamenei a récemment été critiqué pour avoir tweeté une affiche appelant un référendum palestinien « la solution finale ».

C’est très drôle.

Le régime a défendu le tweet comme n’étant pas antisémite, puisqu’il appelle à la destruction d’Israël seulement et non de tous les Juifs.

En effet, le Guide Suprême iranien est un modéré qui fait perdre du temps à tout le monde en cherchant à distinguer le sionisme des juifs au prétexte qu’il existerait, en théorie, de bons juifs anti-israéliens, ce qui est grotesque.

Tous les juifs du monde soutiennent l’Etat d’Israël, surtout dans ses politiques les plus agressives.

Ce ne sont pas quelques illuminés ultra-orthodoxes de New York qui suffiront à démontrer le contraire.

« Les ennemis interprètent mal l’idée de la République islamique d' »éliminer Israël ». Éliminer Israël ne signifie pas éliminer le peuple juif. Nous ne sommes pas « antisémites » ; les Juifs vivent en paix en Iran. Éliminer Israël représente l’élimination du régime sioniste imposé. »

C’est typiquement le genre d’erreur que commettent ceux qui se revendiquent religieusement de Yahvé. Ils tergiversent pour essayer de sauver la mise de la juiverie dont leur religion découle.

C’est ne rien entendre au problème juif. C’est inverser la cause et les conséquences. La racine du problème n’est pas Israël, qui n’est qu’un quartier général de la juiverie mondiale, mais bien les juifs en tant que tels. Tout particulièrement lorsqu’ils sont enkystés dans une nation étrangère où ils sont occupés à conspirer contre le peuple autochtone.

Si tous les juifs étaient entassés en Israël, le pouvoir de nuisance de ces gens serait radicalement réduit. En revanche, tant qu’il existe un réseau juif mondial, le juif continuera de constituer une menace sanitaire de premier ordre pour l’humanité.

Farkash-Hacohen, membre du cabinet de sécurité, affirme que la politique de l’entreprise de Twitter interdit la propagation de l’antisémitisme, le soutien aux groupes terroristes et les appels au génocide.

La politique de l’entreprise en matière de conduite haineuse stipule qu’un utilisateur « ne peut pas promouvoir la violence contre, ou attaquer directement, ou menacer d’autres personnes sur la base de la race, de l’ethnicité, de l’origine nationale ou de l’affiliation religieuse… ou appeler au meurtre de masse », déclare son bureau.

Il n’y a pas eu de réponse immédiate de la part de Twitter. Au moment où ces lignes sont publiées, le compte de Khamenei est toujours actif.

Dans le passé, Israël a réussi à faire en sorte que Twitter interdise uniquement aux Israéliens de voir les tweets des groupes terroristes.

Les gens de Twitter savent que censurer des musulmans, sunnites ou chiites, est autrement plus risqué que de censurer des Blancs. Les musulmans, comme la TNT, sont une substance particulièrement instable qui ne peut pas être manipulée sans précaution.

Censurer le Guide Suprême iranien aurait à l’évidence des conséquences désagréables pour le personnel de Twitter. Je ne suis pas sûr que Twitter veuille tenter l’aventure. Mais qui sait ?

Commentez l’article sur EELB