Home / Guerre raciale / Londres : 4 nègres lynchent au surin un passant avant de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux

Londres : 4 nègres lynchent au surin un passant avant de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux

Leutnant
Démocratie Participative
29 avril 2020

La capitale britannique rayonne mondialement grâce à sa vibrante diversité.

MyLondonNews :

Ces quatre voyous de Brent et Enfield ont été condamnés à 26 ans de prison au total pour le rôle qu’ils ont joué dans une horrible attaque à Willesden lors de laquelle un jeune homme a été poignardé à six reprises.

La victime, âgée de 22 ans, a été violemment attaquée puis battue, inconsciente, par un groupe important à Chapel Close.

Il a été poignardé à six reprises à la tête, au dos et au bras.

Des images de l’attaque, qui s’est produite dans l’après-midi du 11 juin 2019, avaient circulé sur les réseaux sociaux où l’on pouvait voir une douzaine de personnes donner des coups de pied et de poing à la victime puis de se moquer d’elle alors qu’elle gisait gravement blessée sur le sol.

Aujourd’hui, quatre des personnes impliquées ont été emprisonnées après avoir été reconnues coupables de lésions corporelles graves avec préméditation à la fin d’un procès au tribunal de Woolwich.

Keanu Brown, 18 ans, de Tudor Gardens à Wembley, a été condamné à sept ans et trois mois de prison.

Jordan Joseph, 21 ans, de Church Road à Willesden, a également été condamné à sept ans et trois mois de prison.

Mickell Barnett, 20 ans, de Chesnut Road à Enfield, a été condamné à six ans et neuf mois de prison.

Enfin, Keano Mason, 19 ans, de Bramston Road, à Harlesden, a été condamné à cinq ans et huit mois de prison.

La victime s’est remarquablement remise de l’attaque. Il a été emmené dans un hôpital du centre de Londres pour y être soigné et est sorti de l’hôpital un peu plus tard.

Heureusement, il n’a aucune séquelle.

Les quatre accusés ont été identifiés par la police grâce à la vidéosurveillance et à d’autres sources d’information, et ont été arrêtés dans les semaines qui ont suivi l’incident.

Des armes, de la drogue, de l’argent et des vêtements ont été saisis et analysés pendant l’enquête.

Le sergent-détective Steven Colclough, qui a mené l’enquête, a déclaré « Il s’agissait d’une attaque vicieuse menée dans une rue résidentielle en plein jour et la victime a eu beaucoup de chance de survivre à ses blessures.« 

« Il a été agressé par un important groupe d’hommes et ses agresseurs ont montré à quel point ils étaient insensibles en filmant l’incident et en le publiant sur les réseaux sociaux. Des investigations rapides ont conduit les agents à identifier un grand nombre de suspects qui ont ensuite été arrêtés dans le cadre de l’enquête. Les preuves rassemblées par la police ont permis de traduire ces quatre hommes en justice ».

Au total, 13 personnes ont été arrêtées et inculpées en relation avec cet incident.

Brown, Joseph, Barnett et Mason ont été condamnés le lundi 16 mars. Ils ont été reconnus non coupables de tentative de meurtre.

Cinq autres suspects jugés en relation avec cet incident ont été déclarés non coupables de tentative de meurtre.

Quatre autres suspects ont été accusés de tentative de meurtre en relation avec cet incident, et devaient être jugés en février 2020. Les accusations ont été retirées par la suite.

Quelle surprise, ce sont des nègres.

Commentez l’article sur EELB