Home / Les dernières actualités / Londres : des iconoclastes disciples du fondamentalisme nègre taguent la statue du « raciste » Churchill

Londres : des iconoclastes disciples du fondamentalisme nègre taguent la statue du « raciste » Churchill

Captain Harlock
Démocratie Participative
08 Juin 2020

Du coup, Churchill aurait peut-être préférer apprendre l’allemand

Je ressens un profond sentiment de satisfaction.

Après des années d’un travail difficile contre la totalité de la droite réactionnaire et son art du billard à trois bandes, l’épiphanie raciale a finalement eu lieu. C’est avec jubilation que je parcours les TL des réactionnaires prostrés sur Twitter. C’est une supplique antiraciste unanime pour que l’on demande poliment au génie nègre de bien vouloir rentrer dans sa bouteille et que tous forment une ronde autour de la terre au nom de la fraternité universelle.

Un de mes favoris est le Caliméro Bossuet, un prof de droite (lol). Il ne me déçoit jamais.

Ici, je dis souvent que la droite est la gauche d’hier. C’est sa façon d’être réactionnaire.

Face à l’avènement de la suprématie noire, la religion de l’Holocauste est donc en train de devenir le patrimoine de l’extrême-droite.

Angoissée à la vue de l’avènement du Nègre surnaturel, l’extrême-droite française veut croire que le règne du Juif surnaturel peut l’aider à résister victorieusement à l’appétit des nouveaux Français dirigés par Assa Traoré. Je ne crois pas que ce soit un pari gagnant.

Le coeur du réacteur nucléaire de l’avènement du Nègre surnaturel est beaucoup plus puissant que tout ce que peut encore proposer le Juif surnaturel aux foules : son pénis.

Les Blanches ont déjà tranché.

Les juifs ne peuvent jouer que de la pleurnicherie mais n’offrent rien de tangible. Le dieu nègre, lui, offre son pénis miraculeux aux Blanches et ça fait toute la différence.

Tout ce qui peut barrer la route aux ovaires hystériques des Blanches aspirant au Nègre sera la victime d’accès de rage indescriptibles. Les bourgeois de droite étant par définition soumis à leurs femmes, ils devront bien se rallier.

Ceci dit, les démocraties juives qui ont lâché l’ogre nègre sur le monde occidental risquent de connaître quelques déconvenues. Le nègre n’est pas un intellectuel sophistiqué. Cette créature élémentaire est très terre-à-terre. Maintenant que le message a été envoyé de par le monde que le Nègre est le Messie et Roi de l’Occident et qu’à ce titre, la seule chose possible pour les Blancs est de s’agenouiller littéralement devant lui, les noirs passent à l’étape suivante.

Les gloires de l’antifascisme de la Seconde Guerre Mondiale sont frappées d’interdit selon le même motif que celui appliqué à Adolf Hitler et au national-socialisme. En Grande-Bretagne, l’iconoclasme des disciples de cette nouvelle religion ont notamment attaqué une statue de Churchill, figure éminente du parangon de suprémacisme blanc qu’était l’empire colonial britannique.

Churchill n’est donc plus le sauveur des juifs et de la démocratie mais un sale raciste blanc.

Et si un réactionnaire anglais trouve la pastille un peu dure à avaler, la police religieuse veille à neutraliser l’impétrant.

C’est le plus bel exemple d’intersectionnalité de droite en action. J’aurais beaucoup aimé voir des fascistes foutre en l’air ce type de monuments à la gloire des terroristes alliés. Mais je trouve beaucoup plus divertissant de voir les rejetons de l’antiracisme antinazi que sont les nouveaux sujets colorés de Sa Majesté faire le travail.

« Dans ton cul Churchill ! »

Il est fatal qu’à force d’empoisonner les puits, on finit par s’empoisonner soi-même.

Plus près de chez nous, nous devrions prochainement assister au démantèlement sauvage de diverses statues de figures de l’histoire de France. J’imagine que Louis XIV et Colbert, créateurs du « Code Noir », seront les premiers à avoir leurs statues détruites par le Nogre.

Sur le modèle britannique.

Colbert finira sûrement dans la Seine.

Pour être sincère, je ne vois pas trop quel argumentaire les autorités républicaines agiteront pour ne pas laisser des dizaines de milliers de nègres foutre cette statue à la flotte. Peu importe la façon dont on évalue la biographie de Colbert, c’est bien un authentique suprémaciste blanc.

Dans la même logique, nous apprendrons bientôt que le Château de Versailles doit être remis à ses légitimes propriétaires que sont les nègres au titre des réparations pour l’esclavage codifié par Louis XIV.

De Gaulle devrait rapidement suivre.

Après tout, c’est lui, en qualité de chef du gouvernement provisoire, qui a fait tirer sur les algériens à Sétif, le 8 mai 1945.

Notez que ces Algériens voient dans ces massacres rien moins qu’un projet de grand remplacement.

Le Point :

« J’ai pris (…) la décision d’instituer le 8 mai de chaque année, Journée nationale de la mémoire, de même que j’ai donné des instructions pour le lancement d’une chaîne télévisée nationale spécialisée en Histoire, qui constituera un support pour le système éducatif dans l’enseignement de cette matière que nous voulons maintenir vivace pour toutes les générations », a déclaré le président algérien Abdelmajid Tebboune dans un message adressé à la nation à l’occasion du 75e anniversaire des massacres du 8 mai 1945.

Dans son message, publié par l’agence officielle APS, le chef de l’État qualifie les massacres de 1945 de « crimes commis contre l’humanité et contre les valeurs civilisationnelles, car fondés sur la purification ethnique ayant pour objectif de remplacer les populations autochtones par des apports de populations étrangères ». Il fustige en outre « les manœuvres des courants et lobbys racistes de l’autre rive de la Méditerranée, et dont la mentalité d’antan a été enterrée irrévocablement par la volonté du peuple (algérien). »

Kek

Nous voilà enfin dans l’ère du racisme intégral. Quiconque refusera d’adopter le prisme racialiste pour s’exprimer publiquement sera impitoyablement persécuté par la diversité arabo-négroïde triomphante.

Tous les Blancs ou presque s’écraseront  de peur d’être traités de racistes.

Ces nègres n’ont aucune raison d’arrêter puisqu’ils sont le nouveau peuple élu de la démocratie antiraciste juive. Ils sont transcendés, réellement transcendés.

Je trouve tout ça très drôle. Je n’ai pas autant ri depuis des mois voire des années. L’ennui ne sera pas au programme et rien n’est pire que l’ennui.

Commentez l’article sur EELB