Home / Les dernières actualités / Lyon : le gouvernement tente de négocier une trêve avec les autorités musulmanes suite à l’attaque contre une église

Lyon : le gouvernement tente de négocier une trêve avec les autorités musulmanes suite à l’attaque contre une église

Leutnant
Démocratie Participative
06 octobre 2020

La France multiethnique de 2020 est beaucoup plus respirable que du temps des Blancs.

BFMTV :

En déplacement à Rillieux-la-Pape, le ministre de l’Intérieur s’est dit « choqué » et a promis des renforts policiers dans la métropole de Lyon après les violences survenues ce week-end.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a vivement condamné ce lundi la tentative d’incendie qui a visé ce week-end une église de Rillieux-La-Pape (Rhône), la qualifiant de « choc contre la République », et promis des renforts policiers dans la métropole de Lyon.

« Nous avons été choqués des événements qui se sont passés ce week-end (…) S’en prendre à un lieu de culte est un choc contre la République », a déclaré le ministre lors d’un bref déplacement dans cette ville populaire de l’agglomération lyonnaise, où des hommes cagoulés ont projeté samedi soir un véhicule en flammes contre l’église Saint-Pierre Chanel, sans toutefois parvenir à incendier le bâtiment, grâce à l’intervention des pompiers.

Sur place, le ministre a souhaité manifester sa « solidarité avec la ville, les catholiques, contre tous les actes anti-religieux » et « dire à ceux qui ont commis ces méfaits cagoulés que nous ne lâcherons pas ». « Tous les moyens sont mis, y compris les moyens scientifiques, pour retrouver les auteurs de cet acte inqualifiable ».

Des moyens supplémentaires seront donnés à l’agglomération lyonnaise », avec « des renforcements d’effectifs y compris dans les communes de l’agglomération qui ne sont pas Lyon », a-t-il assuré sans fournir de chiffres. Il a précisé qu’il recevrait le maire de Lyon Grégory Doucet « dans 10 jours » pour évoquer la question.

Mi-septembre, le nouveau maire EELV avait réclamé au ministre 200 policiers supplémentaires sur sa ville pour enrayer la baisse des effectifs.

Au cours de ce bref déplacement, le ministre s’est notamment entretenu avec l’administrateur du diocèse de Lyon, Mgr Michel Dubost, et l’imam de la mosquée de Rillieux-La-Pape, Aissa Aarfaoui, notamment pour afficher « la solidarité républicaine » et « rassurer les fidèles quelle que soit leur religion ».

Laïcité républicaine oblige, il faut au moins un ministre et un évêque pour négocier une trêve avec les imams.

Après la tentative d’incendie de samedi, le maire (LR) de Rillieux-la-Pape, Alexandre Vincendet, avait dénoncé les agissements « d’un commando criminel » ayant agi « de manière coordonnée » dans plusieurs endroits de la ville, où plusieurs véhicules en stationnement avaient été incendiés et poussés en travers de la chaussée.

L’élu a de nouveau affirmé sur BFM Lyon ce lundi soir son désir de consulter les habitants de sa commune sur différentes mesures visant à « muscler » le dispositif sécuritaire. Alexandre Vincent demande en outre que « l’ensemble a ville nouvelle soit en quartier de reconquête républicaine ».

Dans un communiqué, le président du Conseil des mosquées du Rhône, Kamel Kabtane, a « condamné avec force » ce lundi les actes de ce week-end, qui font suite à une tentative d’incendie d’une mosquée mi-août à Bron, une autre ville de l’agglomération.

Violences à Rillieux-la-Pape: « C’est plus que de l’ensauvagement », selon le maire
« En s’attaquant aux lieux de cultes ou aux religions, c’est bien au vivre ensemble que l’on veut attenter (…) Nous appelons tous les croyants à combattre ensemble cette forme insidieuse qui tend à vouloir opposer les communautés les unes aux autres« , a-t-il ajouté.

Peut-être que des casques bleus pourraient apaiser la situation.

Devenir le maire d’une agglomération française lambda sera bientôt plus compliqué que de gouverner le Liban.

Commentez l’article sur EELB.su