Home / France / Macron remplace le défilé du 14 juillet par un hommage aux infirmières TikTok

Macron remplace le défilé du 14 juillet par un hommage aux infirmières TikTok

Captain Harlock
Démocratie Participative
05 Juin 2020

Il n’y a pas moyen de sortir de cet univers parallèle.

Nous sommes condamnés à errer dans le labyrinthe de la dystopie gauchiste pour les mille prochaines années.

Sud Ouest :

Pour répondre aux mesures sanitaires, le défilé sur les Champs-Elysées sera remplacé par une cérémonie qui rendra hommage aux militaires, et aux soignants.

La cérémonie militaire qui remplacera le traditionnel défilé du 14 juillet, se déroulera place de la Concorde et comprendra « un dispositif resserré ramené à 2000 participants et environ 2500 invités », dans le respect des règles de distanciation sociale, a précisé la présidence.

La distanciation sociale, c’est important.

Macron avait tardé à démarrer après le lancement de l’arnaque de la pandémie imaginaire. Après un coup de fil de Bill Gates, il avait finalement pris le train en marche en mars dernier. Depuis, il surjoue à fond son rôle de sauveur de l’humanité.

Mais son joujou médiatique est pété et Macron est déjà totalement has been avec son Covid.

Maintenant, tous les réseaux sociaux sont inondés de gens marron convaincus de vivre sous l’apartheid qui exigent la dissolution de la police. A l’instar du maire juif de Minneapolis, le rabbi Kassovitz est déjà sur le créneau comme je l’avais anticipé ces derniers jours.

Le petit happening de pédé à base de « héros du quotidien » que veut Macron va tomber à plat.

Les nègres veulent du sang de flic blanc. Ils veulent des flics à genoux dans la bouche desquels ils pourront cracher en public. Ils veulent des grosses blanches de la Gendarmerie qui twerkent en scandant des slogans pour l’abolition du « privilège blanc ».

Tant que Macron ne fournira pas ça, il ne pourra pas surfer médiatiquement sur la vague marron. Son équipe de communicants homosexuels doit cogiter à fond pour trouver une issue à ce dilemne.

Je pense qu’ils étudient la possibilité de recevoir Assa Traoré à l’Elysée.

Après le spiderman noir Mamadou Gassama, ce serait fabuleux.

« La cérémonie, qui inclura un défilé aérien, mettra à l’honneur la participation de nos armées à la lutte contre le covid-19, à travers l’opération Résilience ; elle rendra également hommage aux personnels soignants que les Français ont applaudis chaque soir durant la période de confinement ainsi qu’à l’ensemble des acteurs mobilisés contre le virus », a indiqué l’Elysée.

Il n’est pas prévu pour l’instant d’ouvrir l’événement au grand public, mais « la situation pourrait être réévaluée d’ici le 14 juillet » si la situation sanitaire est meilleure, explique l’Elysée.

Le 13 mai en Conseil des ministres, Emmanuel Macron avait souhaité « que la fête nationale soit une occasion supplémentaire de manifester l’hommage et la reconnaissance de la nation à tous ceux qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid-19 », selon la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

Une demande qu’avaient déjà formulé des élus LREM et LR en avril lorsqu’ils avaient plaidé pour la présence d’un « carré des soignants » mais aussi des représentants des « héros du quotidien » lors de la parade militaire annuelle.

Génial.

La fête des assistantes sociales et des infirmières TikTok de la CGT. En même temps, c’est dans la continuité de la révolution de couleur que consacre la prise de la Bastille et fête de la fédération de 1791.

Ceci dit, je ne suis pas sûr que les racisés tolèrent la présence des soldats de l’opération Barkhane qui alignent du nègre au Mali d’une manière bien plus expéditive que Derek Chauvin. Après tout, l’armée française au Mali est l’incarnation même du suprémacisme blanc.

Macron devrait s’expliquer là-dessus : pourquoi soutient-il la suprématie blanche au Mali ?

Commentez l’article sur EELB