Home / Dégénérescence / Nouvelle théorie : refuser de se faire violer par un travelo est désormais « transphobe »

Nouvelle théorie : refuser de se faire violer par un travelo est désormais « transphobe »

Captain Harlock
Démocratie Participative
27 août 2020

 

Si vous refusez de coucher avec un homme dérangé mentalement qui pense être une femme, vous êtes désormais coupable de « transphobie ».

Ne riez pas, au terme de la nouvelle législation en vigueur, la transphobie est punie d’un an de prison et de 45,000 euros d’amende. La notion de « transphobie » étant par définition subjective et déterminée par le sous-impérialisme LGBT, il suffira d’un juge inverti pour vous condamner après un refus de « relationner » avec un détraqué sexuel déguisé en femme.

Ah, rappel : vous n’avez pas le droit de donner votre avis.

Votre cul ne vous appartient pas, vous n’êtes pas con-cer-né

Jean-travelo

La loi permettra bientôt le viol des adolescents par les travelos au nom de la lutte contre les « discriminations » et la « transphobie ». Attendez encore un peu et vous le verrez.

Il est temps que le prolétariat mette un terme à l’impérialisme sexuel de bourgeoisie sodomite, une bonne fois pour toute.

Commentez l’article sur EELB.su