Home / Guerre raciale / Padoue : un migrant marocain éclate le crâne de sa voisine italienne de 59 ans

Padoue : un migrant marocain éclate le crâne de sa voisine italienne de 59 ans

Leutnant
Démocratie Participative
27  juillet 2020

Les maghrébins de la Papauté enrichissent culturellement l’Italie au delà de toutes les espérances de François.

Yabiladi :

Les carabiniers de Padoue, au Nord de l’Italie, ont arrêté cette semaine un jeune homme de 23 ans, d’origine marocaine, pour le meurtre de sa voisine Marcella Boraso, âgée de 59 ans.

Selon le média italien Corriere del Veneto, Wail B. occupait illégalement l’un des appartements d’une copropriété depuis 2017. Ces derniers mois, il s’est déjà fait connaître pour une série continue de vols, même dans son propre immeuble.

Mercredi après-midi, sa voisine a été retrouvée morte après qu’un incendie a été signalé chez elle. Les sapeurs-pompiers, arrivés dans la maison vers 15 heures, retrouveront la porte fermée de l’intérieur et le corps de la victime dans sa salle de bain et des traces de sang sur les murs.

Les autorités effectuent alors un premier examen du corps de la victime, détectant de nombreux coups à la tête.

«Le Marocain connaissait la victime et avait les clés de son appartement», explique le média. De plus, «des traces de cendres compatibles avec l’incendie de l’appartement de Boraso ont été identifiées dans sa maison», ajoute-t-on.

La semaine dernière, le jeune homme aurait cambriolé le garage d’un voisin qui a fini par déposer plainte contre lui pour vol. «Son téléphone était depuis sur écoute. Il aurait évoqué cette semaine la mort de sa voisine au cours d’une conversation avec son frère, révélant des détails connus des seuls enquêteurs», ajoute Corriere del Veneto.

Cette Boomeuse a eu la mauvaise idée de donner ses clefs à un maghrébin pour venir la bourriquer. Note payée !

Commentez l’article sur EELB.su