Home / Les dernières actualités / Pakistan : des centaines de milliers de manifestants se réunissent à nouveau pour appeler au djihad suite à la republication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo

Pakistan : des centaines de milliers de manifestants se réunissent à nouveau pour appeler au djihad suite à la republication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo

Captain Harlock
Démocratie Participative
09 septembre 2020

 

Si l’on en croit les médias et le gouvernement français, l’islam est une religion d’amour, de paix et de tolérance.

Et puis, il y a le monde réel. Comme au Pakistan, lundi, où des centaines de milliers de participants ont appelé au djihad après la republication des caricatures du prophète Mahomet par le journal Charlie Hebdo.

Visiblement, il ne s’agit pas ici d’un groupuscule marginal mais bien de la population pakistanaise en son entier. On ne parvient même pas à voir la fin du cortège qui s’étend sur des kilomètres.

On peut raisonnablement affirmer que ces gens-là sont représentatifs de l’opinion publique pakistanaise et si nous le voyons, le gouvernement français le voit aussi, ne serait-ce que par le biais des notes inquiètes que doit envoyer à Paris l’ambassade de France.

Mais le gouvernement prétend que cela n’est pas vraiment vrai, que tous ces gens n’existent pas. C’est ce que les politiciens nous disent. Tout spécialement les antifas de La République en Marche.

Ces musulmans de Peshawar n’ont apparemment pas tiré les mêmes conclusions que les autorités françaises depuis l’attentat de 2015. Il n’est pas exagéré d’affirmer qu’au Pakistan, les frères Kouachi sont considérés comme des héros. Ce qui signifie que tout musulman pakistanais estime que l’exécution des blasphémateurs, partout sur terre, est une oeuvre sainte. Ce point de vue est bien sûr le même dans la quasi totalité du Moyen-Orient ou de l’Afrique.

C’est assez logique pour quiconque a lu le coran.

L’expérience multiculturelle, avec l’additif islamique, a un sérieux défaut de conception. Compte tenu du fait que dans 30 ans, il y aura plus de monde dans les rues de Paris que d’Islamabad pour défendre le prophète, le modèle « laïque » ne devrait plus avoir cours très longtemps.

Pour une raison ou une autre, les autorités françaises entendent importer bien plus de musulmans dans les années à venir. Vous devriez commencer à étudier les solutions pour ne pas vivre entouré de musulmans. Sinon, compte tenu de l’instabilité émotionnelle de ce public, vous pourriez faire les frais d’une soudaine éruption de fièvre religieuse à mesure que la France est conquise puis intégrée dans le Dar al Islam en tant que province du Califat.

Commentez l’article sur EELB.su