Home / Les dernières actualités / Saint-Etienne : de nouveaux tags de sensibilisation raciale contre la vermine djihadiste turque protégée par le maire homo-socialiste Gaël Perdriau

Saint-Etienne : de nouveaux tags de sensibilisation raciale contre la vermine djihadiste turque protégée par le maire homo-socialiste Gaël Perdriau

Sigmar Polaris
Démocratie Participative
06 mai 2020

Saturation de bicots à Saint-Etienne.

Le Progrès :

Ce week-end, des tags racistes ont été inscrits sur des façades et des portes d’habitations rue Saint-Joseph, dans le quartier des Hauts-de-Jacquard.

De l’autre côté du boulevard urbain, à deux pas de la place Jacquard, le Comptoir de Marrakech, restaurant situé à l’angle des rues Paul-Bert et Praire, a également fait les frais d’une inscription raciste.

Ce n’est pas la première fois que ce quartier est la cible de haine raciale puisque, le 15 avril dernier, l’association culturelle turque de Saint-Etienne (ACTS) située rue Saint-Just, à deux pas de la rue Saint-Joseph, avait vu sa porte souillée d’un tag raciste et menaçant.

Des immeubles situés rue Pétrus-Maussier et Saint-Joseph avaient également été visés. Les tags avaient été effacés et une plainte avait été déposée par le président de l’ACTS, Fatih Acikgoz.

Ces inscriptions sont donc réapparues ce week-end et ressemblent comme deux gouttes d’eau à celles découvertes il y a trois semaines. Pour l’heure, aucune plainte n’a été déposée.

Ce n’est pas certain que ce soit des tags racistes. Les inscriptions se contentent d’indiquer aux Français où vit l’envahisseur.

Une organisation djihadiste turque établie dans la ville avait en effet été marquée il y a deux semaines.

Le maire homosexuel de Saint-Etienne est très énervé et parle de « vivre ensemble » avec les islamistes.

42info.fr :

Le Maire de Saint-Etienne écrit dans son communiqué : ” Rien n’est plus étranger à la culture de notre ville, à l’âme stéphanoise, que le racisme, l’intolérance, la xénophobie ou l’islamophobie. Dans notre pays, depuis plus de 35 ans, les représentants de l’extrême-droite, sous toutes ses formes, se croient autorisés de répandre des thèses nauséabondes faisant de l’étranger un ennemi car soupçonné, en toute circonstance, de ne pas accepter les valeurs de la République “. L’élu explique que : ” Ceux qui professent ces théories fumeuses font le lit de tous les populismes qui prospèrent en temps de crise économique et sociale et se traduisent, tôt ou tard, par des actes de violence. “

Les gauchistes voient systématiquement l’inverse de la réalité.

Ce sont vraiment des mythomanes.

Le maire de Saint-Etienne annonce que ” L’honneur de la République est de savoir accueillir, en fonction de ses besoins, des personnes venant de tous les horizons et qui contribuent à sa prospérité et à son rayonnement mondial. Le respect de l’humanisme républicain doit être le marqueur de ces politiques tant pour l’Etat que pour les personnes qui souhaitent s’assimiler à notre Nation. Le respect des lois de la République est une nécessité vitale. Chaque fois qu’un manquement est constaté il doit être sévèrement sanctionné quelque soit son auteur. C’est le fondement même de notre Pacte républicain et nul n’a le droit de se sentir affranchi de son respect. C’est avec la plus grande fermeté que je condamne ces actes odieux et j’espère que le ou les auteur(s), une fois identifié(s) et appréhendé(s), sera(ont) puni(s) avec la plus grande sévérité. De tels individus mettent à mal notre projet partagé de société et ce à un moment si particulier de l’histoire de France confrontée à une crise sans précédent“.

Il a cité tous les mots-clefs de la langue de bois. Sauf pour le rayonnement mondial de la France avec des violeurs afghans que je ne connaissais pas.

Commentez l’article sur EELB