Home / Les dernières actualités / Syrie : l’armée russe incinère 33 soldats turcs pro-djihadistes, Erdogan annonce qu’il va ouvrir les vannes de l’invasion islamique vers l’Europe

Syrie : l’armée russe incinère 33 soldats turcs pro-djihadistes, Erdogan annonce qu’il va ouvrir les vannes de l’invasion islamique vers l’Europe

Captain Harlock
Démocratie Participative
28 Février 2020

 

Aujourd’hui est une belle journée. Les Russes ont grillé 33 blattes de l’armée turque dans la province syrienne d’Idlib. Cette province est tenue par les djihadistes avec le soutien d’Erdogan.

C’est une sanction amplement méritée.

Depuis trop longtemps Erdogan colle son nez dans les affaires syriennes avec l’aide de la juiverie américaine pour y établir un émirat.

D’ailleurs, cette dernière est immédiatement sortie du bois, trop heureuse de pouvoir souffler sur les flammes du djihadisme contre la Russie.

Idleb, au nord de la Syrie, est littéralement contrôlée par Al Qaeda.

C’est reconnu par tout le monde. Même par les médias français.

C’est ce qu’on appelle des combattants de la démocratie et des droits de l’homme en lutte contre le gazeur Assad.

Ces bâtards de turcs pleurent comme des femmes.

Erdogan sait qu’il ne peut rien faire face aux Russes dont la puissance militaire est autrement supérieure à celle de ses crouilles.

Il va donc essayer de faire chanter les démocraties d’Europe occidentale pour qu’elles le soutiennent, lui et ses djihadistes.

Et c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures.

Reuters :

La Turquie a décidé de ne plus empêcher les réfugiés syriens d’atteindre l’Europe par terre et par mer, a déclaré jeudi un haut fonctionnaire turc à Reuters, en prévision de l’arrivée imminente de réfugiés en provenance de l’Idlib syrien où près d’un million de personnes ont été déplacées.

La Turquie djihadiste va ouvrir les vannes de l’invasion tant que les gouvernements européens rien pour aider Al Qaeda à Idlib.

Cette menace intervient au moment où les Grecs sont à bout de nerfs face à la vermine musulmane qui s’accumule dans les îles de la Mer Egée.

Le gouvernement grec fantoche contrôlé par les juifs de Goldman Sachs a d’ailleurs fait tabasser les habitants submergés par sa police.

Ces flics anti-émeute sont partout les mêmes.

Pire chiens des juifs, il n’y a pas.

Maintenant que les médias juifs ont senti l’odeur du sang, ils vont essayer de faire monter la tension contre la Russie.

Fort heureusement, Coronachan sature tellement l’espace médiatique qu’ils auront le plus grand mal à intéresser qui que ce soit sur ce énième clash en Syrie.

Surtout pour défendre les égorgeurs d’Allah sponsorisés par les juifs.

Il est temps d’en finir.

J’espère que l’aviation russe va massacrer un maximum de ces sous-hommes. Rien de tel que le marteau russe pour recadrer des bougnoules.