Home / Dégénérescence / Une sale fiotte séropositive disciplinée en pleine rue après s’être exhibée avec son mec

Une sale fiotte séropositive disciplinée en pleine rue après s’être exhibée avec son mec

Captain Harlock
Démocratie Participative
28 Juillet 2020

 

Si en démocratie les hommes blancs hétérosexuels sont interdits de développer une conscience collective et de défendre leurs intérêts naturels, il n’en va pas de même pour les autres. Parmi les groupes encouragés par le système juif à promouvoir agressivement leurs intérêts, y compris avec l’aide de la puissance de l’Etat, figurent les amateurs de sexe anal gay.

Et ce truc va très loin comme le démontre cette affaire.

Comme pour les « agressions antisémites », cette agression n’a très probablement aucun rapport avec le fait que David aime mettre son pénis dans l’anus de son mari pour y éjaculer son sperme séropositif. Cette fiotte s’est plus sûrement faite gratuitement exploser la gueule par des maghrébins comme les Français se font sans motif régulièrement lynchés par des bandes de crouilles ultra haineux.

Comme le chauffeur de bus de Bayonne, Philippe Monguillot, assassiné par 4 afro-maghrébins.

Ceci dit, il arrive parfois que les maghrébins soient effectivement choqués à la vue de deux pédales se tenant par la main et qu’ils décident d’infliger une leçon de décence publique à ces sales fiottes. Comme tout phénomène social, même le plus néfaste, l’immigration maghrébine, pour destructive qu’elle soit, offre certains aspects bénéfiques très mineurs mais bien réels.

Comme les lynchages de fiottes.

Non pas que les maghrébins soient immunisés contre l’homosexualité, loin s’en faut, mais un certain nombre de ces musulmans d’Algérie ne supportent tout simplement pas la vision d’horreur de deux pédales exhibitionnistes en pleine rue.

Je souligne la dimension algérienne de la question car les musulmans turcs ont par exemple une approche différente du sujet. L’armée islamique ottomane disposait d’une brigade de mignons appelée « Civelek taburu ». Ils suivaient partout les soldats turcs afin de soulager leurs besoins amoureux.

Tout ça pour dire que le monde musulman est divers.

Pour en revenir aux algériens, je me reconnais dans le profond sentiment de répulsion qu’éprouvent un certain nombre d’entre eux et j’assimile moi aussi à une agression le fait de voir deux immondes tantes se tenir la main devant des enfants. Pour ne pas parler de deux fiottes en train de se rouler des langues.

Comment voulez-vous que je ne me reconnaisse pas dans la colère bien légitime de ces Français de confession musulmane lorsque des sodomites narguent les familles normales aussi ouvertement, se sachant protégées par l’Etat judéo-LGBT ?

Cette protection spéciale va d’ailleurs très loin.

Non, vous ne rêvez pas. Il y a bien un Monsieur SIDA attaché à la Préfecture de Police de Paris. Un « officier de liaison » LGBT, selon la formule officielle. C’est un service de protection spécial strictement réservé aux hommes pratiquant la sodomie dans la capitale française. Si vous ne pratiquez pas la sodomie avec d’autres hommes dans la capitale française, vous ne pouvez pas bénéficier de cette protection exceptionnelle. Vous devrez faire comme tous les Français et sagement vous vider de votre sang dans le caniveau en espérant que le SAMU ou les pompiers interviennent assez rapidement pour vous sauver la vie.

En tout cas, la France multiculturelle est un véritable enchantement. C’est le point que je retiens de cette fiotte éclatée en pleine rue.

Commentez l’article sur EELB.su