Home / Les dernières actualités / Vladimir Poutine assure que si l’ambassade américaine à Moscou à fait flotter le drapeau LGBT c’est parce que le personnel y pratique probablement le sexe anal entre hommes

Vladimir Poutine assure que si l’ambassade américaine à Moscou à fait flotter le drapeau LGBT c’est parce que le personnel y pratique probablement le sexe anal entre hommes

Sigmar Polaris
Démocratie Participative
04 Juillet 2020

Là où il est hissé, ce drapeau indique des hommes se mettent réciproquement du sperme dans l’anus

Imaginez si la France avait un président qui trolle les fiottes à ce niveau.

Reuters :

Vendredi, le président Vladimir Poutine s’est moqué de l’ambassade américaine à Moscou pour avoir fait flotter un drapeau arc-en-ciel afin de célébrer les droits des LGBT, suggérant qu’il reflétait l’orientation sexuelle de son personnel.

Ses commentaires ont fait suite à un vote national sur les réformes constitutionnelles qui comprenait un amendement consacrant la définition du mariage spécifiquement comme une union entre un homme et une femme.

Poutine a déclaré que la décision de l’ambassade américaine de hisser le drapeau de la fierté LGBT « révèle quelque chose sur les personnes qui y travaillent ».

« Mais ce n’est pas grave. Nous en avons parlé à de nombreuses reprises et notre position est claire », a déclaré Poutine, qui a cherché à éloigner la Russie des valeurs libérales occidentales et s’est aligné sur l’Eglise orthodoxe russe.

« Oui, nous avons adopté une loi interdisant la propagande de l’homosexualité chez les mineurs. Et alors ? Laissons les gens grandir, devenir adultes et ensuite décider de leur propre destin ».

Cette loi a été utilisée pour arrêter les marches de la Gay Pride et détenir des militants des droits des homosexuels.

Poutine a déclaré pendant la campagne pour la modification de la constitution qu’il ne laisserait pas la notion traditionnelle de mère et de père être subvertie par ce qu’il appelait le « parent numéro 1 » et le « parent numéro 2 ».

D’autres pays ont également arboré des drapeaux arc-en-ciel devant leurs ambassades à Moscou, dont la Grande-Bretagne.

La France est une des dernières démocraties occidentales à ne pas faire flotter sur ses bâtiments gouvernementaux le drapeau de la transmission du Sida par rapports anaux entre hommes. C’est bizarre que Macron n’ait pas encore franchi le cap.

Commentez l’article sur EELB