Home / Guerre raciale / WANTED : cette salope de nègre traque des Blanches sur le campus de Bordeaux-Pessac

WANTED : cette salope de nègre traque des Blanches sur le campus de Bordeaux-Pessac

Captain Harlock
Démocratie Participative
14 décembre 2018

 

Les fiottes gauchistes sont incapables de tenir leur campus à Bordeaux, ravagé par la prédation afro-maghrébine.

Vous vous rappelez du campus de Pessac ciblé pour ses étudiantes blanches ?

Et bien, ces étudiants sont comme des couillons, ne sachant quoi faire.

Bonsoir à tous.

Cet après midi à 16 heures, devant le bâtiment J, 3 étudiantes se sont faites agresser par un homme, d’abord verbalement, et physiquement.

Je les invite si elles se reconnaissent à porter plaintes si elles le souhaitent pour alourdir le dossier concernant cet homme.

20 minutes après, c’est une camarade de notre promotion qui se fait agresser de la même manière, étrangler et menacer par ce même individu.

Nous sommes allées porter plainte à l’UFR humanité, au service de sécurité de la fac, et à la gendarmerie de Pessac.

Cet homme est connu (et identifié) de la fac et des services de la gendarmerie, pour un respect d’anonymat son nom ne sera pas cité. Il s’attaque principalement aux femmes.

Je tiens personnellement à féliciter les 3 hommes qui se tenaient à 30 mètres et qui regardaient se passer l’agression du début à la fin, SANS RÉAGIR ou aller voir la personne agressée.

Ce sale pédé.

Il pleure parce que personne ne bouge, sachant très bien que leurs associations gauchistes merdiques hurleront au racisme après avoir « respecté l’anonymat » de ce cher crouille.

Depuis 2016 cet homme agresse, filme des femmes et, repost les vidéos sur facebook sans honte aucune.

Le campus ne devrait pas être un lieu de peur. Ce n’est pas la seule agression sur le campus, et ça ne sera pas la dernière si cet homme n’est pas vite stoppé.

Un mail nous à été envoyé pour nous prévenir de ces violences, ce n’est PAS suffisant.

Nous sommes toutes et tous concerné.

Je vous encourage à faire circuler ce message et si les 3 étudiantes se reconnaissent n’hésitez pas à m’envoyer un message ou à vous rendre à l’ufr humanité.

PS : J’ai reçu une dizaine de témoignages d’étudiantes qui ont eu affaire à cet homme, avant ou dans la journée.

Donc à 4 agressions dans la journée, si ce n’est plus, il est fort probable que l’aiguille de la roue des probabilités tombe sur vous.

PORTRAIT : Taille moyenne, peau mate, 25 ans environ. Passe réellement pour un étudiant physiquement. Aujourd’hui 11/12/18 portait un bonnet et une veste en cuir

Ok.

Voilà la tête de cette salope de métèque, pour l’archivage.

DIFFUSION GÉNÉRALE SUR BORDEAUX

AFFICHEZ LA GUEULE DE CE SALE NÈGRE PARTOUT

Nous recherchons son nom, son adresse etc.

[email protected]